• Facebook - Black Circle
  • Google+ - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • SoundCloud - Black Circle

KALOUBADYA

Figure de proue de ces musiques soleil qui exaltent l’ambiance 974 depuis la fin des années 90 (ragga, dancehall, kuduro), Benjam a subitement changé de cap en 2012 pour entamer une migration intérieure vers le cœur historique de l’île : le maloya.

Pourquoi irions-nous chercher ailleurs ce que nous avons déjà ? demandait-il alors,
préférant se détourner des inspirations exotiques pour explorer ses racines et embrasser la spiritualité d’un chant qui cherche le contact avec les ancêtres.
Cette conversion à l’authentique provoque alors un changement de nom, Bernard Ichaye délaissant les oripeaux street et le pseudonyme de Benjam pour sortir deux albums sous son patronyme original, et revendiquer un maloya bandé dont l’ambition déclarée est de faire trembler la tôle. 2014, le second de ces enregistrements, Kalou Bandé, confirme le talent d’une voix qui enfle et qui s’écorche avec le temps, rauque, vulnérable et puissante à la fois.
Nous voici trois ans plus tard avec le opus de Kaloubadya « Tsara, Tasra » qui veut dire « Doucement, Doucement »
Somin gran bois sa lé loin , ti pa, ti pa na rivé…..sortie prévu au mois d’octobre… Avec le nouveau spectacle..

ce nouveau groupe
nous partage sa vibration

- KALOUBADYA
00:00 / 00:00

ALBUMs

" Kalou   Bandé "

Un voyage musical !
 

Après un premier album qui a marqué

les esprits avec des titres comme
« kaloubadya , Dadabé », Kaloubadya
nous livre aujourd'hui son deuxième album.
Ce nouvel opus aux influences musicales

d’Afrique, d’Inde et de Madagascar va,

au fil du répertoire, vous faire voyager, vous
emporter dans un univers ou tous vos sens

seront stimulés.Les titres « Zoli bébé » et

Gran père » qui tournent déjà sur les
ondes rencontrent un fort succès

auprès des fans.

" Kabary "
C’est l’appel du Maloya !

 

Chants interprétés par les esclaves
extirpés de Madagascar et de l'Afrique
de l’est pour résister et exister.
Nous, réunionnais d’aujourd’hui,

riche de notre histoire,de notre culture

et de notre métissage, nous voulons
transmettre cet héritage, laissé par

nos ancêtres, en chantant nos joies,

nos peurs et nos espoirs sur les airs

prohibés de l’époque.Un véritable retour

aux sources !

genre: maloya

les clips